Carte
L'Hôtel Mailhot
Avant Barrages Bertrand Boating Ch-Fer Croix Drave Glace Glissoire Gouverneurs Mailhot Maisons Ponts Scierie Turcotte
Une visite à l'hôtel Mailhot...

Avec l'ouverture de l'hôtel Mailhot, un bâtiment plus modeste qui s'éleva en 1888 à plus ou moins cinquante pieds du site du Château Turcotte, Shawinigan devint le lieu d'excursion favori des Trifluviens.

Le juge Mailhot, en fut d'abord propriétaire. Un dénommé Moisant en était le gardien. Il fut loué en 1889 à un dénommé Beaulne, qui avait été hôtelier à Sorel et à Berthier. Michel Béland l'exploita ensuite.

Le trajet, qui s'effectuait en "planche" à deux bancs, était toujours mouvementé à cause des ornières profondes. La côte de la Rivière Cachée causait bien des frayeurs aux novices. Les frasques de la rivière en faisaient souvent un véritable précipice.

Au delà, c'était la forêt vierge qui se poursuivait jusqu'aux chutes. Almaville n'existait pas. à Shawinigan même, on ne trouvait encore, en outre de l'hôtel, que la maison des gardiens des estacades et celle du docteur Thayer.

On délaissait cependant la route de Saint-Etienne. Deux nouvelles voies d'accès s'étaient ouvertes. Dans ses réclames, Michel Béland engageait les touristes à se rendre par chemin de fer jusqu'au Lac-à-la-Tortue, et de là, continuer en voiture par Grand-Mère et Sainte-Flore. Cependant, la route nouvellement ouverte du côté est du Saint-Maurice semblait jouir de plus de popularité. Les charretiers trifluviens Chevalier et Veillette se faisaient une spécialité de ces excursions.

Dans les dernières années du siècle, une nouvelle voie d'accès beaucoup plus commode s'ouvrit : le chemin de fer.

L'hôtel est vendu à la Shawinigan Water and Power en 1902, et elle passa au feu en 1906.






Mailhot: image 1 of 6 petit Mailhot: image 2 of 6 petit Mailhot: image 3 of 6 petit Mailhot: image 4 of 6 petit